domingo, 22 de junio de 2014

Au musée archéologique Arkéos de Douai, 200 000 ans d’histoire vous contemplent (France)


Ils en rêvaient, les archéologues de la communauté d’agglomération du Douaisis (CAD). Désormais, le fruit de leurs fouilles est exposé dans un musée dédié. Un vrai. Tout neuf, en bois, en verre, avec toiture végétalisée, deux salles d’exposition, boutique, restauration, auditorium de 150 places…
Soit 200 000 ans d’histoire enfin à portée de regard et de connaissance du public. Du paléolithique au Moyen Âge, on y découvre les caractéristiques de chaque période à travers les vestiges exposés sous vitrines, mais aussi grâce aux maquettes réalisées d’après les fouilles et aux outils interactifs mis à disposition.
En plus de cette exposition permanente, des expositions temporaires seront proposées : après celle consacrée aux trente-cinq communes de la CAD, une exposition sur le Haut Moyen Âge dans le nord de la France sera installée à la rentrée de septembre. Autre intérêt de ce musée : son lien très fort avec les écoles puisqu’une salle pédagogique a été prévue pour y organiser des ateliers et des animations. Les élèves pourront d’ailleurs apprendre à manier la truelle et le pinceau sur un mini-champ de fouilles.
Mais la particularité de ce musée tient surtout au parc archéologique de l’an mil, sur lequel d’ici dix à quinze ans seront construits avec les techniques et les matériaux d’époque ce que les archéologues ont mis au jour dans le Douaisis : portus, le port où ont accosté les ancêtres des Douaisiens, motte féodale, donjon, basse-cour, abbaye, église, taverne, jardin et échoppe pour reconstituer un village médiéval.
Installé de l’autre côté de la Scarpe, qui borde le site, ce parc de sept hectares est relié au corps principal du musée par une passerelle et sera aménagé « en direct », devant les visiteurs, par les archéologues à partir de 2015. Évidemment, le chantier dépend des subventions que les partenaires voudront bien accorder au musée, en plus de celles déjà versées : sur les 11,5 millions d’euros qu’a coûté le projet, 1,5 million d’euros ont été accordés par le Département et 3 millions d’euros par la Région. Un investissement justifié par le président du conseil général, Patrick Kanner : « En période de crise, il faut investir sur l’histoire et le savoir, meilleurs remparts contre l’obscurantisme. » 

La Voix du Nord:  http://www.lavoixdunord.fr/region/au-musee-archeologique-arkeos-de-douai-200-000-ans-ia0b0n2225813

No hay comentarios: