jueves, 29 de mayo de 2014

À Guédelon, des archéologues reconstituent un moulin du Moyen Âge (France)

Une idée originale

La construction s’appuie sur les vestiges de deux moulins hydrauliques mis au jour à Thervay (Jura), l’un de la période carolingienne (VIIIe-Xe), l’autre du XIe-XIIe siècle. Une découverte qui a enrichi considérablement les connaissances sur la mouture hydraulique à l’époque médiévale. « Le projet d’archéologie expérimentale mené par Guédelon, situé en Puisaye (Yonne), et l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) permet d’aller plus loin dans la compréhension des techniques en vigueur à l’époque : la confrontation de la théorie, des hypothèses issues des fouilles et de la réalité de la construction permet d’approcher au plus près le savoir-faire des artisans médiévaux », explique Gilles Rollier, archéologue médiéviste. Cette collaboration scientifique se poursuit en un véritable projet de médiation, Guédelon étant ouvert au public, notamment à l’occasion des Journées nationales de l’Archéologie (6-8 juin 2014).

Des moulins bien préservés grâce à l’humidité

À 30 km de Besançon, le site des moulins de Thervay a été fouillé par l’Inrap à l’occasion du tracé de la LGV Rhin-Rhône mené par Réseau Ferré de France. Les fouilles ont mis en évidence deux installations qui se succèdent sans continuité entre la période carolingienne et la fin du XIIe siècle. « Ces moulins en bois ont été préservés par le contexte humide dans lequel ils ont été découverts et au total 189 pièces, essentiellement en chêne, appartenant au mécanisme ou à la charpente du second moulin ont été mises au jour », précise Gilles Rollier.

Reconstruire un moulin capable de moudre du grain

L’enjeu de la collaboration entre archéologues et bâtisseurs était de construire un moulin productif, de taille réelle, inspiré des découvertes de Thervay. Le moulin, qui produira de la farine de blé et de sarrasin pour les besoins du fournil du château, est établi sur un ruisseau. Le cours du ruisseau est totalement canalisé dans des ouvrages de bois. Avec ses 5 m de longueur, 2,50 m de large et 5,60 m de hauteur, ce moulin est équipé d’une roue à aubes de 2,40 m de diamètre entraînant une meule de près de 1 m de diamètre et d’environ 250 kg. Mis en eau au printemps, ce moulin vient d’être inauguré et présenté au public. Un atout de plus pour le futur château de Guédelon dont le chantier, débuté en 1997, devrait durer environ 25 ans. Une opération d’archéologie expérimentale unique au monde qui, au-delà de son intérêt scientifique, historique et pédagogique, présente aussi un indéniable potentiel touristique.

La Croix:  http://www.la-croix.com/Actualite/France/A-Guedelon-des-archeologues-reconstituent-un-moulin-du-Moyen-Age-2014-05-26-1156192

No hay comentarios: