miércoles, 16 de enero de 2013

Lascaux Exposition internationale (France)

 
A partir du 13 octobre, Cap Sciences à Bordeaux accueille « Lascaux Exposition internationale », l’occasion pour un large public d’admirer la reproduction très fidèle de plusieurs panneaux jusqu’alors non reproduits de la célèbre grotte et d’aller à la rencontre des artistes de Lascaux.

Découverte le 12 septembre 1940, la grotte de Lascaux, sur la commune de Montignac en Dordogne, constitue aujourd’hui, avec un ensemble d’autres sites de la vallée de la Vézère, un des sites préhistoriques majeurs classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Pour autant, la grotte a connu une histoire mouvementée. Protégée au titres des Monuments Historiques quelques mois après sa découverte, elle n’en est pas moins ouverte au public 8 ans après. Ce sont ainsi jusqu’à 1 800 personnes par jour qui visitent la cavité. Cette affluence va bientôt entraîner des problèmes sanitaires. En 1963, le développement de colonies d’algues sur les parois (maladie verte) conduit à la fermeture de la grotte. En 1983, un fac-similé partiel (Salle des Taureaux et Diverticule axial) est réalisé et ouvre ses portes à quelques centaines de mètres de la grotte originale. Appelé Lascaux II, il est actuellement l’équipement culturel le plus visité en Dordogne avec environ 270 000 visiteurs par an.
L’aventure de Lascaux s’enrichit aujourd’hui d’un nouvel épisode avec la présentation dans les locaux de Cap Sciences à Bordeaux, de « Lascaux Exposition internationale »qui présente cinq panneaux provenant de la partie droite de la grotte, non reproduite dans Lascaux II et à laquelle un large public n’avait plus eu accès depuis la fermeture de la grotte originale.
Sont ainsi reproduits, grandeur nature et avec une exactitude impressionnante, le panneau dit « de l’Empreinte » et la frise des bouquetins, le panneau de la Vache Noire, le panneau des Bisons adossés et la Frise des Cerfs nageant situés dans la Nef, ainsi que la Scène du Puits.
Autour de ces cinq scènes réunies dans une coque qui immerge le visiteur au cœur même du sanctuaire, l’exposition se déploie sur une surface de 700 m2 et propose une expérience en trois temps. Le premier est celui de l’observation. Il retrace l’histoire de la grotte, de sa découverte à sa fermeture au public et culmine avec la projection d’un film original en relief entraînant le spectateur dans une visite de l’intégralité de la grotte. Le deuxième temps est celui de la contemplation : le visiteur est confronté aux panneaux replacés au cœur d’une Nef de près de 300 m2. Plusieurs dispositifs multimédias aident le visiteur à décrypter les œuvres, à «découvrir » sous les peintures de subtiles gravures. Le troisième temps est celui de la réflexion, le moment où le visiteur s’interroge sur l’artiste de Lascaux, sa culture, ses motivations, à travers des stations interactives ludo-pédagogiques, des multimédias et va même jusqu’à le rencontrer, grâce à quatre dermoplasties dues au talent d’Elisabeth Daynès.
Lascaux Exposition internationale réunit ainsi un ensemble de techniques muséographiques de haut niveau pour donner à admirer et comprendre à un très large public un des plus prestigieux chefs d’œuvre de l’art pariétal paléolithique. Ce projet porté par le Département de la Dordogne, en partenariat avec la Région Aquitaine et l’État, s’inscrit dans un ensemble de recherches et de démarches destinées à concilier conservation de la grotte et nécessité de la faire connaître à un public international. L’exposition qui ouvre ses portes à Bordeaux le 13 octobre ne constitue en effet que la première étape d’une longue itinérance qui la conduira aux quatre coins du monde. L’exposition est d’ores et déjà attendue au Field Museum de Chicago pour le mois de mars 2013 et à Montréal pour 2014, avant de poursuivre son périple en Amérique du Nord et en Asie.
 
Lascaux Exposition internationale
du 13 octobre 2012 au 7 janvier 2013
Cap Sciences
Hangar 20 - Quai de Bacalan
33300 BORDEAUX
 

No hay comentarios: